Petit tour d’horizon d’Elementary OS Luna

Elementary OS est une distribution basée sur Ubuntu, et dont le but est de fournir une expérience à la fois attrayante visuellement, simple et intuitive. Et ça marche.

Elementary est, à la base, le nom d’un thème d’icônes très populaire pour Gnome, dont est dérivé Humanity, le thème d’icônes d’Ubuntu depuis la version 9.10 (si Wikipédia le dit, c’est que c’est vrai). Ce thème d’icônes, donc, est la racine de ce système d’exploitation dont la première version stable est sortie en avril 2011, et se nommait Jupiter. La prochaine version d’Elementary OS, nommée Luna, en développement actif, et construite à partir d’Ubuntu 12.04 LTS (version soutenue au niveau des mises à jour pour encore 4 ans), est disponible en version beta 2. Après avoir testé cette distribution en Live USB, je l’ai installée sur mon disque dur, et je n’en suis pas déçu, du moins dans l’ensemble. Voyons les points positifs et ceux, moins positifs, d’Elementary.

Le gestionnaire de bureau d’Elementary se nomme Pantheon, et est composé de trois éléments, Wingpanel, une barre située en haut de l’écran, et qui regroupe les indicateurs d’application, ainsi qu’un lanceur, Plank, le dock, en bas de l’écran, et Gala, le gestionnaire de fenêtres.

Wingpanel est très beau (enfin, à mon goût), et sans fioritures. On retrouve quelques éléments d’Ubuntu, comme les indicateurs d’application à droite, de Gnome-Shell avec une horloge au centre, et d’un peu tout le monde, avec le menu d’applications en haut à gauche.

Le menu d’applications se nomme Slingshot-Launcher, et, assez classique, il permet d’avoir deux sortes de vue, une par grille, et une par catégorie.

Le dock, Plank est assez peu configurable. On peut néanmoins, depuis les Paramètres Systèmes, changer son thème, rajouter/enlever des icônes et changer leur taille. On peut également le déplacer sur l’écran, en tapant les commandes suivantes dans un terminal.*

Côté gauche

sed -i 's/Position=[0-3]/Position=0/g' ~/.config/plank/dock1/settings

Côté droit
Côté haut

>sed -i 's/Position=[0-3]/Position=1/g' ~/.config/plank/dock1/settings

Côté bas

sed -i 's/Position=[0-3]/Position=3/g' ~/.config/plank/dock1/settings


Plank, le dock d’Elementary

Gala, le gestionnaire de fenêtres, permet tout ce qu’on demande de base à un gestionnaire de fenêtres (redimensionnement, déplacement…), et se fend de quelques options pas désagréables, des effets à l’ouverture, fermeture, et gère les coins actifs (telle action se produit lorsque l’on passe la souris dans un coin de l’écran), configurables via les Paramètres Systèmes. Cependant, le bouton de minimisation des fenêtres n’est pas présent, et il faudra passer par le dock pour réduire les fenêtres et les restaurer. Il est cependant possible d’ajouter ce bouton.

Outre cela, et même si ce n’est qu’un détail, les fonds d’écran fournis par défaut sur Elementary sont très beaux, et très travaillés.

Ensuite, passons aux applications de l’environnement Pantheon. Elementary OS est fourni avec Midori comme navigateur web, Maya comme calendrier, Pantheon-Files comme gestionnaire de fichiers, Geary en tant que client mail, Empathy pour la messagerie instantannée, Totem, le lecteur vidéo de Gnome, Shotwell le gestionnaire de photos, et quelques outils de base tels qu’un visionneur de documents, un éditeur de texte, et le gestionnaire de mises à jour, et, bien entendu, la Logithèque Ubuntu. On regrettera l’absence d’une suite bureautique par défaut, l’installation de LibreOffice/Calligra ou autres, est à faire soi-même ultérieurement.Peut-être, ensuite, est-ce que les développeurs sont en train de travailler à une suite bureautique maison, c’est à suivre. Le bureau n’est cependant pas géré par le gestionnaire de fichiers, cette fonction sera-t-elle implémentée plus tard, c’est incertain.

Le thème GTK Elementary utilise 3 couleurs (gris, blanc, bleu), et permet une véritable homogénéité des applications, reposante pour l’œil tout en étant agréable. Les applications sont écrites en C et en Vala, ce qui les rend plus rapides. Elles-mêmes sont bien faites, à l’image du lecteur de musique Noise, et du client mail, faites toujours dans un souci d’esthétique et de simplicité.

Noise, le lecteur de musique

Geary, client mail

Pour résumer, cette beta d’Elementary OS Luna a une identité graphique forte, alliant simplicité et esthétique avec brio, et jouit de la robustesse de la version 12.04 d’Ubuntu, sur laquelle elle s’appuie. Elle est assez vide à l’installation, mais la Logithèque permet de combler le manque d’applications. Peu de bugs sont à déplorer, heureusement, et des mises à jour sont quotidiennement proposées. L’apparence n’est pas très configurable, et n’en a pas vraiment besoin, et bien que certaines choses puissent causer des soucis, il est possible de les régler. Pour ma part, je l’utilise tous les jours avec plaisir sur mon ordinateur portable. Il n’y a pas de date fixée pour la sortie de la version finale, l’équipe de développement attend que ce soit "prêt".

Pour en savoir encore plus

Un forum plus ou moins officiel a vu le jour ici, en version francophone ici.

Elementary est disponible au téléchargement en version 32 bits et en version 64 bits (64 bits pour les PC récents).

Et, en anglais, les changements apportés à cette version sur le site officiel d’Elementary OS.

C’est tout, bubullez bien (si, si ça a un sens).

 

* Merci à AzDevApps, pour m’avoir transmis l’information.

About these ads

À propos de joronius

Passionné d'informatique libre, de nougat et du bubul, blogueur à mes heures perdues.

Publié le 11 juillet 2013, dans Linux, Ubuntu, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Bonjour
    Je l’utilise depuis maintenant plus de 6 mois sur un Pc de bureau et un portable , et c’est absolument très stable , très très peu gourmand , très agréable , et malheureusement très peu connu … C’est nettement mieux qu’une Mint question rapidité cohérence esthétique mais aussi de développement , bref a découvrir… Et a adopter !!

  2. Bonsoir,
    Je connais Elementary OS depuis peu de temps, et je dois dire que c’est une distribution linux époustouflante ! Le design est très bien réussi allié à une superbe ergonomie ! Les applications by eOS sont toutes très bien réalisées ! Je conseil fortement cette distribution à tous !
    Un forum ainsi qu’un site web pour la communauté française est en préparation ! ;)
    A suivre ! :D

  3. Je vous conseille de faire une tour sur elementaryupdates.com qui fourni pas mal d’astuces dont un tweak pour personnaliser un peu l’interface depuis leur dépôt.

  4. "C’est nettement mieux qu’une Mint question rapidité cohérence esthétique"

    Ah, il faudra que je teste alors

  5. Moi j’aimerais juste un peu plus d’applications par défaut de leur part… Parce qu’il manque n’empêche quelques applications de base tel qu’une suite bureautique, un gestionnaire de contact, un bon lecteur vidéo, toutes ces petites choses… Le lecteur musique est loin d’être fini, pas de podcast, pas de radios, alors que j’en écoute énormément. Le calendrier, je n’en parle même pas… On peut certes utiliser plusieurs calendrier, mais sans couleur, c’est pas très utilisable… Et pas de synchronisation, pas de liste de tâche… Mais sinon un bon potentiel, j’attends juste de voir la suite…

    • Absolument vrai, mais comme le disent eux-même les développeurs, ce n’est pas encore prêt, mais le plus gros a été fait. On a une vraie identité visuelle qui se dégage et la plupart des applications sont présentes. Lorsque toutes les applications seront entièrement utilisables (notamment Musique, qui je crois utilise l’API de Rhythmbox), alors Elementary entrera dans "la cour des grands". Cela demande juste un peu de patience.

  6. Étant un fan de Debian, j’ai toujours aimer Ubuntu jusqu’à ce qu’ils nous lâche pour des prunes. J’ai dû me retourner rapidement vers un os qui me permettait de rendre mon bureau ou mon environnement de travail ajusté à mes goûts et besoins. Mint KDE a su faire assez bien dans le genre. J’ai tester Elementary OS et je dois dire que j’ai vraiment apprécier cette première approche.

    Il y a quelque chose qui fait se sentir bien avec cette os dès le premier roulement de tambour… (Ubuntu open session sound vous vous souvenez? ;-) ). Vraiment du bon boulot! Reste encore quelques trucs pour ravir à peu près tout le monde, mais ça devrait pas tarder. D’ici peu, je vire Mint KDE et je ne roule que sur eOS!

    Nice work and good chance to eOS!

  7. Bonjour,

    Je donne juste mon impression au passage. J’ai installer EOS sur mon pc personnel et je l’ai utiliser durant quelques semaines. J’ai adoré EOS pour pleins de trucs sympa. Comme tout le monde qui en parlent sur différent forum, elle à beaucoup d’atouts. Mais je trouve qu’ils manque trop de chose pour se sentir pleinement servi avec cette os. Je dois dire que le fait de ne pas avoir de logiciel de gravure déjà en place me donne à douter du sérieux du travail et des choix fait pour cette distribution. Il manque tellement d’autres choses importantes. J’ai dû la virer que pour ça, les manques, car je l’aimait bien. Faut parler d’un outils pour modifier le menu ou encore des paramètres du menu pour la grosseur des icônes etc. Logiciel de gravure, codecs, etc. Elle promet mais je croit que ça n’ira pas assez vite et qu’il manquera toujours quelque chose d’important. Voilà ce qui risque de la voir se raté.

    Dommage, car c’est réellement très prometteur. Elle a une tare qui lui vient d’Ubuntu, un aspect de la conception assez désapprobateur qui lui vient d’Ubuntu, impossible de la peaufiner comme on le souhaiterait. faut bidouiller comme un geek et ça sa tue un os. À propos d’Ubuntu, un exemple, les icônes d’applications du dash d’Unity sont toutes trop grosses, impossible à paramétrer. Et là je parle pas de la barre launcher sur le coté gauche au cas ou vous n’auriez pas comprit. Je parle de la fenêtre des applications, les icônes sont énorme sur certaine résolution et il est impossible de régler ça. C’est ce genre de truc qui à fait d’Ubuntu un os quasiment raté. EOS à le même syndrome.

    Je reste sur KDE encore un bout de temps, là je peut modeler mon bureau à 100% rien de moins. Vous direz que je suis injuste ou dur envers EOS, mais on se corrige et évolue surtout grâce aux remarques plutôt qu’aux flatteries.

  1. Pingback: Elementary OS Luna est disponible en version finale | Tech&Tux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 60 autres abonnés

%d bloggers like this: